Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zenjibsu, le chasseur blasé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jilanthy

avatar


MessageSujet: Zenjibsu, le chasseur blasé   Lun 26 Juin 2017 - 17:16

Dans le nord des Royaumes de l'Est, certaines terres portaient encore les stigmates de l'invasion du Fléau, cette longue traînée appelée aujourd'hui la Malebrêche, qui allait jusqu'à Lune d'Argent. Même les animaux pouvaient encore avoir cette corruption dans leurs corps, il fallait faire attention quand on chassait.

Sur un promontoire, un troll des forêts massif était accroupi, un grand ours derrière, et un lynx à ses côtés. Un arc était accroché dans son dos, le carquois attaché à sa ceinture traînant sur le sol. Il était vêtu d'une armure rouge, avec des épaulières en forme de têtes d'ours, celles-ci ayant été sculptées dans du bois. On pouvait voir qu'il avait récupéré ses pièces d'armure un peu partout où il le pouvait.

Il portait un regard blasé sur la région. En plus des cadavres ambulants, les elfes de sang étaient partout. Le troll connaissait l'histoire de son peuple, les guerres incessantes contre les elfes et leurs alliés humains. De lourdes défaites subies par les trolls, on avait l'impression qu'ils étaient au bord de l'extinction à chaque fois. Et c'était on ne peut plus vrai à l'heure actuelle. Nombre de ses soeurs et frères avaient suivi les Zandalari dans la grande île du sud, et il ne savait pas si certains étaient encore en vie. Depuis maintenant pas mal de temps, il avait quelque peu perdu la notion du temps, il errait seul dans cette forêt maudite.

Le troll se releva lentement, n'essayant pas de se cacher, les elfes ne l'attaquaient pas, une sorte de pacte de non agression tacite avait été passé, certainement parce qu'il avait aidé un de ces forestiers en difficulté face aux morts-vivants. De plus, nombre d'entre eux étaient partis combattre les démons. Il se dirigea d'un pas nonchalant vers l'ours derrière qui se mit à grogner. Il passa deux de ses doigts sur le front de l'animal, arrangea son arc et monta sur son dos. Il redescendit lentement le promontoire et se dirigea vers les deux huttes où il avait élu domicile, le lynx suivant à quelques pas. Arrivé sur place, il descendit de sa monture. Un aigle était perché sur le bord du toit, et un faucon dragon dormait allongé entre les deux huttes. Regardant les quatre animaux tour à tour, il soupira.

"Qu'est-ce que Zenjibsu il doit faire pour que les loas ils lui envoient un signe ? murmura-t-il. Zenjibsu il était gardien de Nalorakk, et il prie chaque jour tous les loas, mais les loas ils restent silencieux."

Il entra dans l'une des huttes dans laquelle une tablette était adossée à un mur, un rare trésor qu'il avait pu récupérer. Il ne pouvait pas la déchiffrer mais il en connaissait le contenu. Un ancien lui avait raconté l'histoire de la tablette, c'était l'époque où le monde n'était qu'un grand continent, les trolls dirigeaient le monde à cette époque. Il y avait plusieurs empires, les trolls se battaient entre eux. Il regarda la tablette en soupirant.

"Le temps là il est fini, les trolls y en a plus, les autres ils ont gagné. La grande Zul Aman elle est que l'ombre d'elle-même, plus que des ruines, et les autres ils pillent tout dedans."

Il posa son arme proche d'une grande hache et s'assit à même le sol, le fixant de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilanthy

avatar


MessageSujet: Re: Zenjibsu, le chasseur blasé   Lun 3 Juil 2017 - 16:57

Le lendemain matin, le troll se réveilla. Il s'assit un instant sur sa paillasse, se frotta les yeux et soupira. Il dormait juste avec un pantalon en toile. Pas de rêves cette nuit, comme toutes les autres nuits. Il se leva finalement, alla prendre sur une petite table quatre pendentifs en bois sur lesquels étaient sculptés les images des quatre loas Amani. Un à un, il passa les pendentifs autour de son cou, et sortit de sa hutte, suivi par le lynx qui y dormait également.

Il se dirigea vers la deuxième hutte, les pendentifs s'entrechoquant joyeusement, et prépara méticuleusement le repas pour les animaux : viande, poisson et légumes pour l'ours et le faucon dragon, de la viande pour le lynx, et de la viande aussi pour l'aigle, mais découpée en petits morceaux. Il alla poser les repas devant chaque animal. Une fois fait, il entra à nouveau dans la deuxième hutte. Au fond de celle-ci, quatre petits autels avaient été aménagés. Chaque autel avait une figurine à l'image du loa, sculptées elles aussi dans le bois. Retirant un à un ses pendentifs, il les posa devant chaque figurine correspondante, puis se mit sur ses genoux. Il ferma les yeux en baissant la tête et se mit à prier. De temps en temps, il chantonnait une mélodie comme il entendait quand Zul'Aman regorgeait de vie.

Au bout d'une heure, il se releva doucement, puis devant chaque autel, il murmura une phrase, passant deux doigts sur la tête de la figurine, puis les passant sur son front et sa poitrine, avant de se saisir du pendentif et de le remettre autour du cou. Une fois ce petit rituel fini, il se prépara un repas frugal fait de viande séchée et quelques fruits.

Il descendit à un cours d'eau non loin pour se laver, puis il s'habilla. Encore une journée où rien ne se passera, à errer dans les bois à la recherche de nourriture, à tenter de chasser toute la corruption morte-vivante. Depuis bien longtemps maintenant il n'avait pas croisé d'autres trolls.

C'est ainsi, que quelques minutes plus tard, il sillonait lentement les bois, sur le dos de son ours, son arc dans le dos et sa hache accrochée à la selle. Le dodelinement de sa monture le fit plonger dans ses pensées, le faisant revenir à une période aujourd'hui révolue.

Zul'Aman, avant, y en avait à balle des ours comme le sien, et des gardiens aussi. Il pouvait y avoir des tensions entre les différents représentants des loas, mais Zenjibsu n'y faisait pas attention. Bien qu'étant gardien de Nalorakk, il vénérait tous les loas. Lui-même était agile comme le lynx, avait une bonne vue comme l'aigle. Seule sa stature l'avait conduit à rejoindre les rangs des gardiens du loa ours. N'ayant pourtant pas la force d'un ours, il pouvait quand même être dangereux au corps à corps, que ce soit armé d'une hache ou à mains nues. Et puis les Zandalari ils étaient venus, et avec leur aide, les loas avait pu avoir une forme physique, un avatar les féticheurs ils disaient.

C'était une journée alors que Zenjibsu était parti chasser dans la forêt que les autres ils étaient venus et avaient tué les avatars, ainsi que les grands maléficieurs. Puis les survivants ils étaient partis, loin, dans une grande île au sud, guidés par les Zandalari, pour redonner aux trolls toute leur puissance, en réveillant un roi... Un roi de l'orage certains ils disaient. Zenjibsu il avait pas tout compris. Il voulait partir aussi, mais les autres trolls ils ont dit qu'il devait garder Zul'Aman, avec d'autres. Mais les autres ils avaient disparu, et la Zul'Aman elle était en ruine, y avait plus rien à garder.

Le troll secoua la tête, retrouvant pleinement ses esprits : "Oué, Zenjibsu il garde des ruines, murmura-t-il. Peut-être que Zenjibsu il devrait partir, mais pour aller où, et faire quoi ? Zenjibsu il connaît pas le monde, il connaît que cette forêt."

Le troll soupira encore une fois, et , épaules voutées, comme s'il était abattu, il continua à patrouiller, gardant ses sens en alerte et guettant la moindre réaction chez le lynx qui l'accompagnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilanthy

avatar


MessageSujet: Re: Zenjibsu, le chasseur blasé   Mar 11 Juil 2017 - 13:25

La forêt était calme en cette journée. Zenjibsu était assis à même le sol, sculptant un manche de couteau à l'effigie d'un ours, prenant le sien comme modèle. Alors qu'il se concentrait en faisant les yeux de sa sculpture, une voix se fit entendre :

"Allez, nous on va jouer avec le troll."

Le chasseur se tourna en direction de la voix, et quelle ne fut sa stupéfaction en se rendant compte que c'était l'aigle qui parlait. Dans une de ses serres, il tenait deux dés en bois, des dés que le troll avait lui-même sculpté. Le volatile se posa devant le troll, posant les dés au sol. les trois autres animaux les rejoignirent.

"- L'idée elle est bonne, dit l'ours d'une voix grave.
- Zenjibsu il connaît le 7 du maléficieur ? demanda le faucon-dragon"

Le troll, mâchoire tombante, fit lentement non de la tête.

"- Le jeu il est simple, dit le lynx.
- Chaque joueur il lance sept fois les dés, et il cumule les points, dit l'aigle.
- En tout, il y a sept manches, continua l'ours. Celui qui a le plus de points il a gagné.
- Mais, prévint le faucon-dragon, si le lancer de dés il fait sept, les points ils reviennent à zéro, et le joueur il passe les dés au joueur suivant. Le troll il a compris ?"

Ne croyant toujours pas ce qu'il voyait, le troll acquiesca lentement de la tête.

C'est l'aigle qui commença à jouer. Tenant dans une de ses pattes les deux dés, il les tourna un moment entre ses serres et les lança enfin. Un 4 et un 6 sortirent. Il recommença l'opération six fois avant de passer les dés à l'ours à sa droite. Le troll sentit que quelque chose clochait dans le jeu. Chaque animal ne sortait que des 4, des 5 et des 6 à chaque lancé. Les scores montaient vite. Il passait en dernier et lorsque vint son tour, il se saisit des dés et les tourna dans sa main et ce qu'il vit le stupéfia. Il était pourtant sûr de les avoir bien sculpté. Pourtant, le 1, le 2 et le 3 étaient absents, il y avait sur chaque deux fois le 4, deux fois le 5 et deux fois le 6. Impossible de sortir un 7 donc.

Les tournant dans une de ses mains, il les jeta et là, surprise : un des dé affichait 7 et l'autre rien. Il restait donc à zéro point et devait les passer à l'aigle. Il regarda à nouveau les dés, et il vit un dé sans point et l'autre avec que des 7. Décontenancé, il les tendit à l'aigle qui rejoua, les dés affichant de nouveau uniquement des 4, 5 et 6.

Quelle était cette magie qui changeait les dés. Et le troll avait l'air d'être le seul à s'en rendre compte et à s'en inquièter, les autres jouant comme si tout cela était normal. Et à chaque fois que c'était son tour, il ne les lançait qu'une fois, les dés affichant toujours 7 et 0.

A la fin de la partie, le lynx l'avait emporté, ayant eu la patte chanceuse. Le troll pointait à la dernière place avec un beau zéro. C'est déconfit qu'il demanda enfin aux animaux quelle était cette blague. L'ours le fixa et dit :

"Le jeu il s'est passé normalement. L'espoir Zenjibsu il l'a plus, donc Zenjibsu il a sorti que des 7."

C'est à ce moment là que le troll se réveilla, en sueur, et s'assit sur sa couche. Pas loin, dans la hutte, le lynx était assis, le fixant la tête légèrement penchée. Zenjibsu crut y voir une sorte de sourire dans l'expression du félin. Avisant une sacoche en peau, le troll la vida et en sortit deux dés en bois et les retourna dans sa main. Ils étaient normaux, comme il les avait sculpté. Ce n'était qu'un rêve alors. Tournant toujours les dés dans sa main, il s'allongea de nouveau, regardant le haut de la hutte. Il sentit le lynx s'allonger à ses côtés. Tournant sa tête vers l'animal, il demanda :

"C'était quoi ce rêve ? Les loas ils ont voulu dire quelque chose à Zenjibsu ? Ou c'était juste l'esprit de Zenjibsu il fait des blagues tout seul ?"

Le félin le regarda, le fixant toujours. le troll lui gratouilla le cou et le lynx plissa les yeux, se mettant à grogner de satisfaction. Le troll n'aurait certainement jamais sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zenjibsu, le chasseur blasé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chasseur] Phènrix
» Tous les secret du chasseur.
» Kit pour le chasseur de guêpes
» [Chasseur de demon][2011] Liste de GOGO
» Neyji Chasseur survie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Mémoires personnelles-
Sauter vers: