Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Escapade forestière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Escapade forestière   Dim 9 Juil 2017 - 16:54

Le navire de commerce partit d'Orgrimmar et effectua son voyage coutumier par les eaux au Nord du Maelstrom, avant de faire escale à un port de Quel'thalas, puis continua en longeant la côte vers le Sud-Est pour finalement parvenir au village de la tribu Vengebroche.

Comme de coutume, ce genre de voyage maritime avait été long, ennuyeux... et nauséeux pour ceux supportant difficilement la houle. Quand le groupe disparate de trolls débarqua sur le quai avec les marchandises de troc, c'est avant tout l'air pur, l'odeur de résine de sapin mêlée à celle iodée de la mer et le vent frais des Hinterlands contrastant avec les chaleurs accablantes des Tarides, qui les accueillirent.

~~~~~~~~~~

Le groupe se renseigna auprès d'un garde vengebroche concernant la situation de la région, ainsi que les tribus locales et leurs territoires. Plus tard en avançant dans le village, ils découvrirent la présence d'un orc forgeron, apportant probablement ses connaissances en métallurgie aux trolls, qui n'ont jamais réellement développé une grande maitrise du travail de l'enclume. Comme le garde vengebroche les en avertit, ils constatèrent la présence de quelques réprouvés au sein du village. Visiblement la tribu les laissaient faire leurs magouilles à l'écart sans se mêler de leurs affaires. Cela faisait partie du pacte d'amitié les liant à la Horde, et en échange du passage libre des membres de la Horde, les Vengebroches avaient la possibilité de commercer mais aussi recevaient de l'aide matérielle et militaire pour repousser les nains envahissants et les autres tribus souhaitant dominer la région.

Thae'din proposa ensuite qu'ils aillent saluer les anciens du village, les sages qui dirigent la tribu vengebroche. Bien qu'il était fort possible que les anciens détiennent des informations utiles pour retrouver la trace d'une tablette ayant appartenu à l'empire des trolls des forêts, la jeune vengebroche souhaitait aussi profiter de ce retour aux sources pour se rapprocher de sa tribu et recréer des liens rompus depuis bien longtemps.

Quand le groupe se présenta aux deux protecteurs barrant l'accès à l'étage de la hutte réservé aux anciens, leur réaction fut plus suspicieuse et amère qu'elle ne l'aurait cru. Thae'din, fille du parle-loa vengebroche Aou'ka, avait fui ceux qui la méprisait, elle avait beaucoup voyagé et avait évolué au contact d'autres races, mais les trolls sont par nature des êtres grégaires, où chacun fait partie d'un tout, d'un groupe, d'une famille, et son départ était perçu comme une trahison, une désertion, un reniement envers sa tribu de naissance. Elle n'était pas la bienvenue et ils le lui firent comprendre.

Bien que les mots furent tranchants, Thae'din parvint à obtenir que le groupe puisse rencontrer les anciens. Ce fut le vénérable ancien Brocherompue seul qui les accueillit, sa compagne l'Aînée Brocherompue étant en mission de surveillance sur l'avant-poste de Jintha'alor. Juste et sage, il écouta les suppliques de Thae'din puis de Sala'jin avec attention et leur apporta les informations en sa possession.

Quand le groupe de trolls redescendit de la hutte, Thaed'in portait une lourde décision à prendre. Le vénérable Brocherompue l'avait reconnue comme l'une des leurs et était prêt à la soumettre au rite initiatique lui permettant de s'affirmer comme une vraie Vengebroche, mais il l'avait également averti qu'il ne pourrait empêcher les regards ou les paroles fielleuses des membres plus revanchards de la tribu. Enfin, devenir une Vengebroche à part entière impliquait de faire partie d'un tout, d'avoir une place et un rôle parmi eux comme l'avait Aou'ka, et donc de ne pas repartir vagabonder en délaissant les responsabilités au sein de la communauté.

Quant à Sala'jin, il savait désormais que l'Aînée Brocherompue détenait des secrets mystiques des traditions ancestrales de la tribu. C'était elle qu'il devait trouver pour peut-être en apprendre plus sur les légendes des trolls des forêts et trouver une trace du loa oublié ou de la tablette fragmentée de vérité... si elle acceptait de les partager avec des étrangers.

En outre, quand il avait évoqué le loa oublié, l'ancien l'avait mis en garde contre les noms disparus : bien souvent si un loa était effacé des mémoires et des légendes orales c'est qu'il en était mieux ainsi. Nombre d'esprits et entités dangereux aux sombres intentions avaient ainsi été condamnés à l'oubli. Remuer le passé pouvait se révéler dangereux. Une pensée pleine de bon-sens que le guerrier gurubashi avait lu-même déjà envisagé quand il avait rencontré Celle-qui-voit et écouté son histoire.

L'avertissement de ce sage vieillard ne faisait que semer un peu plus le doute dans son esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.wowjdr.com
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: Re: Escapade forestière   Lun 10 Juil 2017 - 15:14

Avec précaution il dispose son masque en bois à coté de lui après s'être assuré qu'il n'y ait rien d’abîmé ou cassé. Vient ensuite le tour de son armure puis de ces armes où chaque partie est inspectée et vérifiée sous l’œil acéré du troll. Une fois la vérification finie, il put enfin se détendre, en profitant pour repenser à ce qu'il s'est passé lors de leur arrivée.

Il se doutait un peu que Thae' devait être perçue étrangement par sa tribu, une jeune trollesse loin des siens préférant suivre les enseignement d'elfes, ça n'a pas dû plaire aux autres forcement. Au moins elle ne s'est pas laissée faire à son retour. Il doit reconnaître qu'une petite partie de lui aurait bien aimé voir l'un des vengebroches réagir et se battre, ça lui aurait donné un aperçu de ce qu'ils valent ici, voire même d'intervenir, mais bon, il n'est plus un jeune guerrier impétueux ! D'autant qu'à présent elle a une chance de revenir et d'être à nouveau acceptée parmi les siens.

Et surtout la discussion avec le chef Brocherompue …
Les Vengebroches acceptent de donner un coup de main pour sa quête de la savance et pour ça il les en remercie. Il lui a même dit d'aller voir l'aînée Broncherompue, la grande parle-loa du village afin de lui poser directement les questions qu'il aura au sujet de leur histoire, de leur croyance et peut être d'un loa oublié. C'est à ce sujet qu'il a pu constater que le chef Brocherompue est sage car il l'a mis en garde contre les choses oubliées et enfin il a entendu une autre personne émettre des doutes et lui dire de faire attention.
Les trolls sont venus écouter, poser des questions, mais tous ont l'air de prendre ça pour acquis sans se poser la question du pourquoi.
La grande prêtresse Wa'ai n'a jamais eu l'air de lui vouloir du mal, de chercher à le tromper ou lui mentir, mais les loas peuvent être trompeurs. En tant que gurubashi il en sait quelque chose …

Toujours cette question à laquelle il n'a pas de réponse pour le moment :

Pourquoi ce loa il a été oublié ?

Mais cela ne l’empêchera pas d'avancer dans sa recherche, ni d'oublier d'être méfiant. Un protecteur ça doit savoir envisager le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Re: Escapade forestière   Mer 12 Juil 2017 - 11:36

Le groupe prit rapidement ses marques au village Vengebroche. Ils rencontrèrent un certain Korun, chasseur de têtes vengebroche de 2m60, à la carrure et à la musculature imposantes, typiques des trolls des forêts. Le chef Brocherompue avait demandé qu'il embarque le groupe avec lui puisqu'il devait rallier l'avant-poste de Jintha'alor pour transmettre un message aux Vengebroches sur place.

Sala et Jil discutèrent un peu avec le colosse avant le départ. Lorsqu'une trollesse traversa la place du village, Korun en profita pour leur présenter, non sans une certaine fierté, sa femme enceinte de leur deuxième enfant. Ojanka, puisque tel était son nom, arborait en effet un ventre rebondi, mais affichait un air retors envers les étrangers qui voulaient fouiller la région et allaient se rendre à Jintha'alor. Lorsque la trollesse accusa le groupe de vouloir piller ce qui appartenait aux trolls des forêts, Korun lui intima de déguerpir s'occuper de ses tâches et de leur fils, ce qu'elle fit en baissant la tête avec un air hargneux. Sala et Jil discernèrent alors le bruit de chaines trainant à chacun de ses pas, dissimulées par le long pagne couvrant jusqu'au bas de ses chevilles, son auquel ils n'avaient pas fait attention de prime abord.

Korun leur expliqua qu'Ojanka était l'un de ses trophées gagnés et rapportés suite du conflit face aux Vilebranches quelques années plus tôt. Une Vilebranche robuste, tenace et rebelle comme il savait les apprécier, mais aussi rusée et agile si bien qu'elle était déjà parvenue à s'enfuir une première fois dans les forêts de la vallée, ce pourquoi elle était à présent entravée aux pieds.

Il y a quelques dizaines d'années, la tribu Vengebroche était au bord de l'extermination. Suite à la dislocation de l'armée trolle alliée à la première Horde, les tribus s'étaient entredéchirées pour la domination des Hinterlands et les Vengebroches constituait la plus petite population. A présent qu'ils avaient réussi à gagner la majorité du territoire de la vallée et à repousser leurs rivaux, leur démographie pouvait croître, et pour bien faire y mêler quelques individus les plus forts et résistants des tribus vaincues pouvait s'avérer bénéfique pour avoir des trollions coriaces. Ce n'était pas une pratique répandue à tous les Vengebroches, mais Korun était fier de sa Vilebranche de femme. Sala et Jil n'insistèrent pas sur cet aspect, et proposèrent de se mettre en route rapidement quand Azsaji les rejoignit.

~~~~~

Korun les conduisit comme convenu à l'avant-poste vengebroche situé au bas de Jintha'alor, où ils rencontrèrent l'Aînée Brocherompue. La ville-temple de Jintha'alor avait été construite bien longtemps avant leur naissance pour célébrer la gloire de Jintha, le général amani qui conduisit l'empire des trolls des forêts à mener l'une des plus grandes guerres contre l'envahisseur elfique. Les lieux avaient été purgés d'un groupe de Vilebranches ayant tenté de dominer la région par un pacte sacrificiel avec la Mère du venin et quelques Hakkari.

D'après Korun, les Vengebroches revendiquaient leur autorité sur ce site historique et spirituel, même si leur but pour l'instant n'était pas tant de l'habiter que d'en faire une place dédiée aux loas et à leur adoration sous la férule de parles-loas et d'adeptes pouvant y organiser des cérémonies et rituels.

Quelques soient les plans des Vengebroches pour la ville-temple, le groupe y venait essentiellement pour trouver la cheftaine Brocherompue et écouter les enseignements anciens qu'elle accepterait de partager et obtenir d'éventuels indices sur la potentielle localisation d'un fragment de la pierre de vérité.


~~~~~

A l'issue de la rencontre, le groupe avait un nouvel objectif. L'Aînée Brocherompue avait accepté d'écouter leur requête mais était occupée à des affaires plus pressantes. Là-haut, dans les étages les plus élevés de Jintha'alor, un groupe de parles-loas Vengebroches avait été surpris et agressé par ce qui semblait être des Vilebranches rescapés, revenus pour une raison inconnue. Probablement une famille d'une dizaine de têtes.

Ils ne représentaient aucunement une menace pour la cheftaine et ses suivants vengebroches, mais la sage Brocherompue rencontrait néanmoins un dilemme en la présence d'une Réprouvée. Eliza Sombre-rictus était en effet sur place à l'avant-poste en tant qu'émissaire de la Horde. Le groupe n'avait même pas remarqué sa présence dans un recoin du campement, affairée silencieusement à rédiger des parchemins, peut-être des rapports concernant les Vengebroches. Ces derniers étaient liés par un pacte à la Horde, et aujourd'hui la Réprouvée demandait que les Vilebranches retranchés dans les hauteurs de la ville-temple lui soient remis, capturés vivants.

L'Aînée Brocherompue avait beau ne pas porter ses éternels rivaux dans son coeur, elle n'enviait pas le sort de cobaye qui les attendait certainement auprès de leurs "alliés" morts-vivants. Mais refuser catégoriquement de les livrer aurait des conséquences pour sa tribu dans leurs relations avec la Horde de Sylvanas.

La conversation étant en zandali, que la Réprouvée ne pouvait comprendre, l'Aînée leur proposa un marché : elle leur dévoilerait les connaissances antiques en sa possession et les aiderait de son mieux, si en échange le groupe acceptait de  gravir Jintha'alor à l’insu d'Eliza Sombre-Rictus, avec l'aide de Korun, pour débusquer les survivants Vilebranches et les faire disparaitre. Le groupe pouvait agir à sa guise sans que leur absence n'éveille de soupçon, alors que l'Aînée et ses suivants ne pouvaient s'éclipser et tentaient depuis trois jours de gagner du temps en reportant l'inspection, prétextant la nécessité de lire les augures des loas et d'obtenir leurs bénédictions avant de lancer la traque.

La méthode pour parvenir à déloger les Vilebranches ne dépendrait que de Sala, Jil, Az et Thae. La cheftaine Brocherompue les avertit que si cette famille de Vilebranches acceptait de les écouter, il était envisageable qu'ils prêtent allégeance aux Vengebroches et rejoignent incognito leur village (la Réprouvée était bien incapable de distinguer deux trolls des forêts l'un de l'autre). Ou qu'il déguerpissent des ruines pour s'expatrier ailleurs. Dans l'autre cas, qu'ils périssent. Mieux valait qu'ils meurent des mains d'autres trolls plutôt qu'au cours d'expériences malsaines menées par les Réprouvés. S'ils réussissaient, l'Aînée Brocherompue n'aurait plus qu'à mener une mission en compagnie de l'émissaire de la Dame Noire, pour finalement découvrir qu'il n'y avait plus quiconque à capturer.



Dernière édition par Wa'ai le Sam 15 Juil 2017 - 10:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.wowjdr.com
Thae'din

avatar

Rôle : Hiérophante

MessageSujet: Re: Escapade forestière   Jeu 13 Juil 2017 - 18:41

Après les évènements du village, Thae'din avait passé une partie de la nuit à essayer de dormir, puis à méditer. Mais elle se sentait observée, et l'était surement par quelques gardes ou villageois peu confiants. Elle décida donc de partir dans la forêt, laissant un mot a l'attention de Jilanthy et Salajin. Elle les rejoindrait lorsque son esprit serait clair.

Thae marchait a présent sans but véritable, cernée par les grand pins, ses pieds nus en harmonie avec la terre, son corps vêtu d'un simple pagne.
La forêt lui avait toujours apporté des réponses. Mais aujourd'hui son esprit était vide. Elle était reconnaissante envers l'Ancien Brocherompue, mais peut-être qu'il aurait été plus simple qu'il la rejette.
Ça ne servait a rien, Thae'din s'en rendait bien compte, marcher sans but... Elle s'arrêta devant un pin plus grand et plus vieux que les autres.
Un vieil être, immuable.
Thae'din ne pouvait pas être comme l'arbre, à plonger ses racines dans le sol pour ne plus en décoller. Si ses pieds foulaient la terre, c'était celle d'Azeroth entière, et pas seulement ces forêts adorées.

Ah Malorne ! Chuchota-t-elle. Si aucun loa ne me répond, ni toi non plus, qui me dira si je dois retrouver ma place ?

Elle l'avait rêvé, mais ç présent... Thae se mis a genoux, elle posa ses mains sur l'écorce rêche et dure, elle sentit les rainures du bois, entendit le souffle du vent, et les milles bruissements de la faune et de la flore de la forêt. Enfin, l'énergie afflua. La présence du pin l'envahie comme la chaleur lors d'une étreinte amoureuse.
Son coeur et son corps battirent en cadence avec le vieil être. Elle se sentit une. Puis, dix, et des milliers. toutes ces petites feuilles, ces racines qui s'étendaient, encore et encore, et qui partaient au loin, emportées par le vent et les animaux.
Unique et multitude, voilà ce qu'était la nature.
Deux visage s'imposèrent à son esprit.
Dans un hoquet de douleur, Thae'din se retira et réintégra son corps.

Je ne peux pas. Dit-elle a nouveau, laissant les larmes couler sur ses joues.

Un jour arriverait où sa fille, si petite et si belle, serait adulte, et alors le village ne l'accepterais jamais. Et si elle voulait une chance de la revoir, peut-être, lors de son enfance alors...
Alors elle n'avait pas sa place parmi les Vengebroche. Car même si elle les aimait, son existence avait pris un virage différent des siens.
Les loas lui avaient tracé une route sinueuse. Thae'din l'accepterait. Elle leur montrerait, et accepterait ce que son coeur lui avait dicté.

La trollesse se releva, et un nuage de lucioles s'éparpilla autour d'elle. L'aube se levait, recouvrant la forêt d'une lueur rose, brillante, chaude.
La rosée perlait sur elle, cela fit sourire Thae.

Malorne, protège les. Levant les bras vers le soleil en pleine ascension, elle entonna un chant en troll, une prière au seul loa qu'elle savait encore prier, pour sa fille et le père de celle-ci.

Sa décision était prise, elle suivrait Wa'ai et les siens, au moins pour un temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: Re: Escapade forestière   Mer 19 Juil 2017 - 15:45

C'est le chasseur Korun qui guida les trolls vers la cité de Jinta'Alor via un passage escarpé et surtout à l’abri des regards. L'Ainée Brocherompue a été claire : il ne faut pas que les Reprouvés, présents dans le village et non loin des ruines, soient au courant de ce qu’ils comptent faire.

Jintha'alor garde toujours un semblant de grandeur aux yeux de Sala'jin, il peut encore voir malgré les ruines et l'abandon, le soucis du détail sur les fresques et sculptures. Pour lui, la cité est tombée dans un profond sommeil, une hibernation qui n'attend que le retour des trolls pour se réveiller et il espère que ce sera le cas un jour comme celle de Zul'Gurub. Pour le moment ce n'est plus que l'ombre d'elle-même.
Au sein de cette cité, il n'y a aucun bruit ou lumière qui pourrait trahir la présence des survivants vilebranches, cela ne le surprend pas outre mesure vu qu'ils doivent bien se cacher, le tout est de pouvoir les localiser suffisamment tôt pour s'approcher et diplomatiser avec eux de manière pacifique-sans-arme.

Jilanthy devance le groupe sous sa forme de tigre en reconnaissance afin de rapidement les retrouver, pendant ce temps Sala', Thae', Az' et Korun avancent plus lentement. Chacun se doute que les discussions ne seront pas faciles, devoir faire comprendre aux Vilebranches qu'abandonner leur cité c'est pour leur bien ne sera pas de tout repos, d'autant qu'ils peuvent aussi très mal voir l'arrivée de trolls inconnus la nuit et simplement les attaquer.


~~~~~~~~


Le mâle toise chacun d'entre eux, derrière lui se tiennent deux femelles pas forcement plus amicales. La stature imposante renforcée par le fait qu'il soit un troll des forêts donne l'impression qu'il est capable de terrasser chacun d'entre eux. Néanmoins, il ne porte pas d'armure et la hache, si tranchante soit elle, n'a pas l'allonge de ses deux lances, Sala'jin sait qu'il pourra porter le premier coup si l'occasion se fait sentir.

Thae'din et Azsaji ont commencé les discussions et le résultat n'est qu'en demie-teinte, s'ils ont bien compris que le sort qui les attend n'a rien d'enviable, les Vilebranches refusent pourtant de bouger d'ici. Pourquoi partiraient-ils de leur ville ? Quel autre destin s'offre à eux ? Il ne leur reste plus grand chose, que peuvent-ils espérer de mieux ailleurs ? Ils préfèrent prendre le risque de vivre ici, chez eux, comme des trolls, sous le regard des ancêtres, quitte à devoir combattre si quelqu'un vient les déloger !
Sala'jin reconnaît là un discours qu'il a lui-même pu entendre lorsque les Gurubashi ont commencé à décliner… Malgré tout, le sort qui les attend s'ils sont capturés est simplement pire que la mort et ça il refuse que des trolls subissent ça. S'ils désirent à ce point mourir en tant que trolls plutôt que de partir...

A coté de lui Jilanthy s'agite, d'un hochement de tête il lui fait signe qu'elle peut aller s'adresser aux survivants, lui aussi va tenter une dernière fois de les convaincre, Thae et Azsaji s'écartent un peu pour leur faire place. Difficile de reprocher aux Vilebranches leur manque de confiance ni même leur volonté de mourir l'arme à la main, mais si il n'y a pas le choix…


~~~~~~~~


Quelques femelles, un ou deux enfants, un jeune troll adolescent et un vieillard, voilà le reste de la famille que défend ce mâle Vilebranche au complet. Le mâle a fini par capituler et entendre leurs arguments issus de sa propre expérience de survivant, et choisi de rejoindre le village des Vengebroches afin d'éviter le sort funeste que les Réprouvés aimeraient leur faire subir. Les survivants sont amaigris, leur regard oscille entre détermination pour certain et résignation pour d'autres. Le jeune troll, tout juste dans l'âge adulte regarde chacun d'eux s’efforçant de tenir un rôle de protecteur qu'il est encore trop jeune pour porter. L'organisation est lente car elle doit être fait discrètement, mais au profit de la nuit, le groupe, plus nombreux reprendra le chemin du village.

Aurais-je pu leur donner une mort digne d'un troll ? Même pour les plus jeunes ?


Sala'jin regarde Azsaji, Jilanthy et Thae'din, occupées chacune à une tâche. Aucune d'entre elle n'aurait pu ou même voulu, et lui ? Sûrement, il n'a pas envie de revoir des trolls enchaînés contre leur volonté dans une non-vie à servir de cobayes ou de jouets. Même si de ses armes il aurait été capable de frapper ces trolls un par un, chaque coup porté aurait été désastreux pour l'estime des trollesses qui l'accompagnent.

Heureusement qu'ils ont pu diplomatiser avec succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escapade forestière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escapade forestière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exploration Forestière
» Article 3 : Coopérative forestière
» Construction de ma table de Mordheim
» Escapade au Pic de Rochenoire...Aventure Hubuesque IV
» Escapade dans les Grenadines-2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: