Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jilanthy à l'école des druides [Parodie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jilanthy

avatar


MessageSujet: Jilanthy à l'école des druides [Parodie]   Lun 6 Nov 2017 - 11:18

[HRP Attention, toute ressemblance avec une saga connue est volontaire, son véritable apprentissage ne se passe pas comme ça. /HRP]

L'histoire se passe il y a maintenant plusieurs années, dans une dimension parallèle. Dimension parallèle ? Oui, après tout, par un portail, on a pu aller dans un autre monde, en allant trente ans dans le passé : Draenor. Quand on va dans ce même monde dans le présent, ce monde, appelé à cette occasion l'Outreterre, n'est désormais constitué que de quelques morceaux de roches suspendus dans le Néant Distordu, mais la gravité est là, et l'air est respirable. L'eau elle-même se jette dans le vide, et pourtant, l'eau continue à affluer, étrange n'est-ce pas ? Et puis bon, la planète d'origine des Draeneis, aujourd'hui monde de la Légion Ardente, Argus, est en orbite autour d'Azeroth, sans aucune incidence sur la gravité, ni sur la ou les lunes. Aucune attraction, rien. Donc je peux me permettre de créer une autre dimension parallèle.

Dans cette dimension donc, il y a plusieurs écoles, selon les affinités des peuples habitants Azeroth, écoles des prêtres, des paladins, école de démonologie, école de la magie, etc... Mais l'école qui nous intéresse nous est l'école des druides, à Havrenuit. Mais avant de nous y rendre, il faut déjà présenter notre héroine et retourner dans le passé.

Nous allons suivre une druidesse, une trollesse au destin exceptionnel. Dans le passé sévissait un immense dragon Dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-même-si-tout-le-monde-le-connaît. Le lien entre les deux ? Aucun, c'était juste pour nommer l'antagoniste de cette histoire, si jamais il veut venir, c'est pas moi qui choisis.

Notre héroine s'appelle Jilanthy Furie-Bleue, une Sombrelance ayant grandi avec un tigre, malheureusement chassé pour sa fourrure. La jeune trollesse s'était retrouvée seule jusqu'au jour où, un gobelin vint la voir aux Iles de l'Echo, il s'appelait Dighra. Rien à voir avec le cliché des gobelin, roublard, proche de ses péhos. Non non, lui était plus respectueux de la nature. Il se présenta à Jilanthy comme le Garde-Pêche d'Havrenuit. Il portait lui-même une lettre pour la jeune trollesse. Celle-ci l'ouvrit et la lut.

"A Jilanthy Furie-Bleue,

Le Cercle Cénarien a l'honneur de vous informer que vous êtes inscrite à la prestigieuse Ecole des Druides d'Havrenuit, dans la région de Reflet-de-Lune. Vous apprendrez à devenir une puissante druidesse au service de la Nature, et ce, pendant un cursus scolaire de sept années.

Vous apprendrez à maîtriser la magie D'Elune, la Grande Déesse, à vous métamorphoser en divers animaux, à vous déplacer par les airs et la téléportation, à solliciter les plantes pour soigner vos alliés et maîtriser vos ennemis ainsi que parcourir le Rêve d'Emeraude, le royaume de la Grande Ysera.

Vous trouverez une liste des fournitures en pièce jointe de cette lettre.

Nous vous attendons pour la rentrée scolaire, des wyvernes seront à votre disposition à Orgrimmar.

Veuillez agréer l'expression de nos sentiments distingués.

Bubus Doigt-en-or
Directeur de l'Ecole des Druides."

Elle relut la lettre une deuxième fois et parcourut la liste des fournitures. Ouvrant grand les yeux, elle se tourna vers le gobelin :

"- Mais Jilanthy elle va faire comment pour payer ça ?
- Rha, ne t'inquiète pas ma petite, répondit Dighra avec un sourire bienveillant, tes parents t'ont laissé de l'or à la banque, nous allons d'abord là-bas, et je vais t'accompagner pendant tes achats."

La jeune trollesse acquiesça en silence et suivit le gobelin jusqu'à Orgrimmar. Ils entrèrent dans une grande banque, tenue par des gobelins. Bien entendu, le guichetier fit la grimace quand il dut effectuer le retrait. Dighra sortit une autre lettre avec écrit Confidentiel en rouge, et une défense de dessinée dessous. Il se racla la gorge doucement, et d'un regard entendu, il dit :

"Je viens également retirer Vous-savez-quoi dans Vous-savez-quel-coffre pour Vous-savez-qui."

Le guichetier hocha doucement la tête, d'un air mystérieux puis emmena les deux vers un coffre portant le numéro 276. Là, il se saisit d'un trousseau de clés et entreprit d'ouvrir les 81 serrures du coffre. A l'intérieur, un énorme paquet, il devait être bien lourd, mais c'est sans effort que le garde-pêche se saisit du paquet et le mit sur son dos. Regardant la trollesse, il murmura :

"Aucun mot de ce que tu as vu, d'accord ?"

Jilanthy fit oui de la tête. Enfin, ils sortirent de la banque et commencèrent les achats. Arrivés devant le marchand de bâtons, le gobelin s'adressa à la trollesse :

"Va acheter ton bâton, je te rejoindrai après avoir livré la P... ahem, le paquet. A tout à l'heure."

Jilanthy entra dans la boutique, timidement, il n'y avait personne dedans, et pleins de bâtons étaient exposés, des bâtons pour des mages, des prêtres, des démonistes et certainement pour des druides.  S'approchant du comptoir, un Mort-qui-marche sortit de l'arrière-boutique. La jeune trollesse eut un mouvement de recul, en effet, le réprouvé n'avait plus de mâchoire inférieure et un lambeau de chair en putréfaction pendait lamentablement, bougeant mollement suivant les mouvements de tête :

"Hè heu heu hair our ou ?" prononça le marchand. Puis il éclata de rire devant la trollesse, interdite.
"Ha ha, ça marche à chaque fois ça. Bon, qu'est-ce que j'peux faire pour vous ma p'tite ? prononça-t-il normalement. Ah, ne dites rien, c'est bientôt la rentrée. Sorcière-doctoresse ? non, maléficieuse ? non plus, hum... ça y est, druidesse."

Jilanthy hocha la tête en silence, pendant que le mort-vivant se retournait vivement et commençait à farfouiller dans des bâtons de bois. Il prit d'abord un petit bâton en forme de canne et le tendit à la trollesse. Celle-ci s'en saisit, ne sachant pas quoi faire.

"Faites le geste, dit le marchand en le mimant."

La future druidesse s'exécuta et une grosse boule verte partit vers le fond du magasin, faisant tomber des étagères, et évitant de justesse le marchand qui s'était baissé.

"- Jilanthy elle est désolée, dit-elle gênée en reposant le bâton.
- Bon, pas celui-là, dit le marchand comme si rien ne s'était passé. Hum... essayons celui-là."

Jilanthy fit plusieurs essais non concluants, puis le marchand la fixa d'un air mystérieux.

"Hum... quand même pas, murmura-t-il, on va voir."

Il sortit un bâton plus grand que les autres, se finissant avec des feuilles en cercle autour d'un anneau de bois renfermant une gemme noire. Il tendit le bâton à Jilanthy. A peine l'avait-elle prit en main qu'un souffle de vent puissant lui frappa le visage. Elle regarda le marchand qui hocha lentement la tête.

"- J'aurais dû m'en douter, le seul bâton serti d'une fausse écaille de celui dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-même-si-tout-le-monde-le-connaît en mithrill et avec une vraie dent de requin en résine dans le bois.
- Et ça c'est un problème ? demanda Jilanthy
- Pas du tout, c'est un bâton banal en fait. Bon, c'est réglé ça."

Et le marchand repartit dans son arrière-boutique en enjambant les décombres. C'est une boutique en ruines que la trollesse quitta. Elle retrouva Dighra qui tenait une cage. A l'intérieur, un petit raptor louchant et la langue pendant sur le côté. Il avait un petit air espiègle. Elle l'appellerait Jibjib, c'était un bébé ravasaure peau-de-venin, d'Un-Goro. Le gobelin lui inocula l'anti-venin pour qu'elle puisse le toucher. Il allait devenir son compagnon de voyage et de chasse elle espérait.

Il était temps pour elle d'aller vers l'école des Druides, là où elle allait apprendre à devenir une puissante druidesse. Elle était pressée et en même temps, elle appréhendait un peu. Une grande aventure l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jilanthy à l'école des druides [Parodie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite parodie et dedicasse aux druides ^^
» 3: parodie de 300
» Construction d'une école au Burkina Faso
» pedro Parodie
» [PARODIE=]L'ile du Destin(Des handicapés Mentaux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Mémoires personnelles-
Sauter vers: