Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la recherche de Rainette (suite et fin)

Aller en bas 
AuteurMessage
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: À la recherche de Rainette (suite et fin)   Jeu 25 Jan 2018 - 17:12

Après un premier périple dans le désert de Tanaris et à court de piste, ils durent retourner vers Orgrimmar quelques temps. Acrae finit par recevoir un courrier d'une certaine Wanda, connaissance de Safrania, informant la trollesse qu'elle pourrait les aider, il suffisait simplement de la retrouver à Gadgetzan. Afin d'écourter au mieux le voyage, une mage orque du nom de Zaida, rencontré à la taverne de Judroti, offrit de leur ouvrir un portail pour la ville gobeline. Si l'aide fut appréciée, elle demanda en échange des informations sur ce que le groupe pourrait découvrir parmi les activités des sectateurs locaux.

Le portail les déposa sur un ponton où ils se retrouvèrent immédiatement assaillis par le vent et le sable de Tanaris. Sala'jin, suivi par Jum'sha, Zak'Naku et Acrae prirent immédiatement le chemin de Gadgetzan afin de se mettre à l'abri et pouvoir rencontrer Wanda. Les renseignements furent facilement obtenus, Wanda étant l'une des rare prêtresse gobeline de la ville, la localiser fut aisé.
Cependant, faisant honneur au trait les plus répandus des gobelin, celle-ci confirma son souhait de les aider en échange d'une compensation financière !
C'est donc en souriant que la responsable des soins magiques de l'arène de Gadgetzan indiqua la direction de l'arène aux trolls démunis.

Trois champions face à trois trolls volontaires, telles furent les règles de la compétition. D'un coté Sala'jin, Jum'sha et Zak'Naku face à un tauren vindicatif, un naga sifflant et une harpie hautaine. Le tauren chargea directement Sala'jin répondant ainsi à la provocation du troll le forçant à reculer. Grâce à Jum et Zak, le tauren put être repoussé, laissant l'occasion à Sala'jin de porter ses attaques qui finirent par passer la défense et le terrasser. Voyant ça, la harpie vengea son camarade en électrifiant Sala'jin. Jum'sha alla directement affronter le naga pendant que Zak chargea sur la harpie. Un peu rageur, Sala'jin profita d'une ouverture provoquées par un coup de griffe sanglant du druide sur la harpie pour lui envoyer sa lance et l'épingler sur un des poteaux de l’arène. Le naga fut le dernier à tomber sous les acclamations des spectateurs présents.
Des propositions d'embauche ainsi que l'argent furent remis aux trois nouveaux champions qui purent enfin aller payer la gobeline.

Wanda, tenant parole, leur raconta donc qu'elle avait entendu parler d'une secte, en soignant des blessés de passage, acceptant de briser le "secret médical" contre rémunération. Cette secte nommée "les feu du crépuscule" avait pour but de soumettre les éléments de force. La Rainette avec son affinité sur l'eau était sans doute pour eux une cible de choix dans les environs. Toujours d’après la gobeline, les sectateurs se seraient réfugiés dans le désert d'Uldum, apportant de ce fait des troubles chez les « hommes-chats » vivant la bas. Néanmoins avec les récents événements, une partie d'entre eux aurait déjà succombé.

Remerciant Wanda, les trolls partirent en direction d'Uldum, menés une nouvelle fois par l'orque Zagethia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thae'din

avatar

Rôle : Hiérophante

MessageSujet: À la recherche de Rainette (suite et fin)   Jeu 25 Jan 2018 - 18:53

Il ne fallut pas longtemps aux trolls et leurs compagnons pour trouver une nouvelle piste. Après avoir passé les grandes portes d'Uldum, ils traversèrent une oasis et suivirent la rivière jusqu'a une ville nommée Ramkahen.
Zagethia leur expliqua qui étaient les habitants : les Tol'vir. Ces Homme-chats dont les immenses effigies s'élèvent dans tout le désert d'Uldum étaient paisibles et peu belliqueux.
Ils laissèrent le groupe entrer dans la ville après de rapides salutations. Bien qu'il y ait a présent peu d'étrangers a Uldum, les Tol'vir s'étaient habitués à la présence étrangère, et l'appréciaient.
Sala'jin et Jum'sha questionnèrent les habitants sur les sectateurs, et sur Aksithi.
C'est un marchand qui leur apporta la nouvelle : Jum'sha revint en courant et appela les autres, la trollesse disparue était très certainement en ville !


Près du lac, une trollesse maigre, pâle, marquée de brûlures vieilles et récentes, tressant des joncs avec précision. Ses cheveux bleus clairs scintillent au soleil, son regard est perdu dans le bleu de l'eau. A son cou, deux colliers représentant une grenouille, à son bras un croc de raptor attaché par un lien de tissu.
Ses yeux jaunes sont fatigués, mais encore pétillants.
Lorsqu'elle se retourne, elle semble surprise, étonnée de voir des trolls, orcs, gobelins qui la regardent, attendent une réaction, l'appellent par son prénom.
Mais elle ne reconnait aucun d'entre eux.
Les sourires laissent place à des mines déçues, triste, déconfites. La stupeur, le désarroi.

Aksithi a perdu la mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Re: À la recherche de Rainette (suite et fin)   Sam 27 Jan 2018 - 22:37

- Je vous ai dit tout ce que je savais, je le jure ! Donnez moi l'eau et laissez moi partir comme vous l'avez promis en échange !

Acrae ouvre sa main droite en laissant tomber la gourde au sol, son autre main toujours fermement resserrée sur la gorge de l'humain qu'elle tient à bout de bras. Le sectateur capturé par leur éclaireuse, Khalisah, a passé la journée enterré dans le sable d'Uldum, à l'ombre d'un palmier qui lui a évité de bouillir sa cervelle certes, mais dans une chaleur étouffante. Les feux du crépuscule hein ? Celui-ci semblait bien près de l'état qu'on peut espérer en approchant trop près du feu. Zagethia avait "déterré" leur prisonnier avant de le laisser à la merci de Sala'jin et d'Acrae. Cette dernière avait versé une gorgée d'eau dans la bouche desséchée du bougre pour lui permettre d'émettre des sons audibles et lui donner un petit encouragement.

Cela avait suffit à ce désespéré qui s'accrochait à la vie avec une certaine ténacité, elle devait l'admettre.

L'homme baragouinait un orc à peu près compréhensible. Son chef était un orc, ce qui expliquait ce bilinguisme. Un ancien partisan de Garrosh. De ce que Sala'jin, Zagethia et Acrae avaient compris, il s'agissait d'un de ces "sombres chamans" qui avaient utilisé des méthodes malhonnêtes et dégradantes pour soumettre les loas contre leur volonté plutôt que de s'en attirer les faveurs et bénédictions. Et visiblement il s'était enfuit avant que Garrosh ne tombe et était devenu le gourou d'une petite secte regroupant des survivants éparses d'anciens cultes interdits, en quête de puissance et de domination à n'importe quel prix. Ce salaud s'était servi du pouvoir chamanique d'Aksithi pour dominer et asservir des élémentaires d'eau, le principal ennemi du feu pour qui il vouait apparemment un attrait particulier.

Ressassant les informations livrées par le captif, Acrae se saisit d'une des flèches de son carquois. L'orc "prédicateur" du culte des feux du crépuscule avait de nouveau fui, ce qui n'était pas étonnant. Après avoir souffert des séismes récents, et intenses en Uldum, et avoir perdu le contrôle d'Aksithi, il fuyait. La trollesse regarda l'humain qui se tortillait au bout de son bras, gémissant pour obtenir l'eau salvatrice. Elle enfonça la tête de flèche dans la gorge, juste en dessous de son autre main enserrant le cou, appuyant et tournant la pointe en s'assurant qu'elle transperce trachée et œsophage jusqu'à ce que l'humain n'émette des gargouillis ensanglantés et rauques et ne finisse par s'affaisser. Il avait participé à la capture d'Aksithi, il n'avait jamais eu la moindre chance de survivre à cet interrogatoire.

- L'idiot. On n'a fait aucune promesse.

Zagethia venait d'exprimer à haute voix les pensées d'Acrae. L'humain avait révélé que son chef orc avait levé le camp pour rallier le nord du désert, et passer les montages pour rejoindre Silithus dans une but obscur. Acrae fit signe à Sala'jin et Zagethia : il avait pris un peu d'avance sur eux, ils devraient hâter le pas pour le rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.wowjdr.com
Jum'Sha

avatar


MessageSujet: Re: À la recherche de Rainette (suite et fin)   Dim 28 Jan 2018 - 4:48

Jum'Sha et Aksithi baignaient leurs pieds dans les eaux de Ramkahen en partageant le thé aux agrumes qu'on leur avait proposé, sous la houlette du chaman Grimskull resté taciturne. Le troll ne se sentait pas l'âme vengeresse, il était simplement content de rencontrer la rainette pour la première fois. Elle ne se souvenait de personne et était peinée de constater la déception de ses amis, mais Jum'sha et elle ne se connaissaient pas. Il n'attendait rien d'elle si ce n'est de savoir qu'elle ira mieux.

"Fennec, tu viens de loin.
- Ils viennent tous de loin pour te retrouver !"


La rainette semblait embarrassée en apprenant les tribulations de ses amis.

"Mais tu aurais fais pareil pour n'importe lequel d'entre eux.
- Je le... Crois, oui.
- Ils attendent de moi que je t'aide à retrouver la mémoire."


Aksithi se renfrogna. Elle tentait de chasser le peu de souvenirs qu'elle avait conservés.

"Je ne veux pas me souvenir... Je ne suis pas prête à revivre ça.
- Non en effet, tu n'es pas prête."


La conversation s'était arrêtée là. Ils restèrent à regarder le soleil se refléter sur l'eau du lac. Jum'sha appréciait ces moments où deux personnes pouvaient rester silencieuses ensemble. Il enlèva son masque et sourit à Aksithi.

"Dans ce cas, le fennec il emploiera la manière douce avec la rainette. On presse rien, on lui laisse le temps de se souvenir !"

Ils s'étaient mis d'accord sans demander l'avis des autres. Qu'importe si ils se sentent blessés, le plus important était qu'elle aille bien, non? Jum'sha tourna alors ses pensées vers ses amis partis punir les sectateurs. Il regrettait de ne pas être allé avec eux, mais il était persuadé de bien faire. Ils attendraient avec Grimskull le retour du deuxième groupe et alors le féticheur pourrait tous les renvoyer chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Re: À la recherche de Rainette (suite et fin)   Dim 28 Jan 2018 - 20:51

Leur proie n'avait pas été difficile à suivre à travers le désert, laissant derrière elle des cadavres à peine recouverts de sable poussé par le vent. Quand enfin, après plusieurs heures de marche intense dans la nuit, ils aperçurent la silhouette de l'orc se détachant dans la clarté calme des lunes, le sang d'Acrae ne fit qu'un tour. Elle se souvint à peine entendre Zagethia se mettre en position pour armer un tir longue portée avec son fusil. La trollesse dévala la pente d'une dune pour se mettre hors de vue de l'orc et le rattraper en parallèle en contrebas.

Le sable amortissait ses pas tandis qu'elle s'élançait, franchissant avec vitesse les centaines de mètres les séparant de leur proie. Un coup de feu retentit dans la nuit. Acrae amorça l'ascension de la pente pour jaillir au sommet de la dune et sauter sur l'orc. Celui-ci avait été touché par le tir mais il n'en était que plus alerte et savait maintenant qu'il n'était plus seul.

Avec une pierre magique en main, il fit fondre une gerbe de feu en direction de la trollesse qui se jetait sur lui. Acrae se jeta ventre à terre dans le sable pour éviter les flammes. Abandonnant son arc derrière elle, elle profita que l'orc repoussait l'immense worg de Zagethia d'une décharge électrique pour s'agripper au bras de sa proie et planter ses crocs et ses défenses dans son poignet. Elle s'acharna pour lui faire lâcher prise sur l'artefact qu'il manipulait. Elle sentit le goût du sang vert de son adversaire sur sa langue, et les petits os du poignet crisser sous la morsure.

Sa rage palpita dans tout son corps, la secouant de tremblements incontrôlables. Celui qui avait capturé, esclavagé, torturé Aksithi comme si elle n'était qu'une chose était à sa merci. Une seule pensée habitait la trollesse : mord, ne lâche pas, fais lui mal, tue.

L'orc porta plusieurs coups de poing dans la gueule de la trollesse pour lui faire lâcher prise mais elle était têtue et déterminée. Un coup explosa l'une de ses arcades au dessus de l'oeil, voilant sa vision. Mais sous l’adrénaline et l'envie furieuse, toute sa concentration n'était portée que sur son but, sentant à peine les répercussions des coups. Un autre coup violent fit craquer l'arête de son nez qui se brisa, libérant un autre flot de sang. La trollesse rugit en se reculant sous le choc :

- Crève ! Crève charogne !

A partir de cet instant, les sens d'Acrae s'engourdir, aveuglée, presque sourde à tout ce qui l'entourait, aux appels de Sala'jin, aux plaintes, à la chaleur poisseuse inondant son visage. Ne restait qu'une envie de tuer.

Quand elle reprit conscience, Sala'jin était près d'elle, la tirant en arrière doucement. Elle s'échinait à porter des coups de poignard fatigués, de plus en plus lents, de moins en moins convaincus, dans le poitrail et la gorge de l'orc sur lequel elle se trouvait à califourchon. Sa proie était morte depuis quelques minutes sans doute, le torse pourfendu de multiples frappes tranchantes qui avaient lacéré le coeur et les poumons. Ils n'en laissaient plus voir qu'un amas informe de sang et de chair sous une tête éclaboussée de sang.

Aksithi était vengée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.wowjdr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche de Rainette (suite et fin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche de Rainette (suite et fin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: