Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Espoirs et rancoeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: Espoirs et rancoeurs   Lun 12 Oct 2015 - 13:40

L'objectif de leur périple est proche. Acrae sent un formidable élan d'enthousiasme la porter. Salajin et elle s'avancent dans la jungle verdoyante avec un peu plus d'empressement que jusqu'alors, pressés d'atteindre la cité majestueuse de l'antique empire troll. Soudain, au détour du chemin, deux imposantes statues de serpent de plusieurs mètres émergent de derrière la frondaison des arbres tropicaux.

- Salajin ! Regarde, regarde ! Un temple pour Hethiss ! Il a l'air immense !

Le Gurubashi ne réprime pas un hoquet de rire moqueur, sous le regard interrogateur de la trollesse.

- C'pas un temple bécasse ! C'est l'entrée de Zul'Gurub !

Bouche bée, les yeux grands ouverts devant le spectacle qui s'offre à elle, le Sombrelance contemple les longues ondulations de la rampe formée par les deux gigantesques serpents sculptés. Plus loin, les grandes tours de gardes dominent l'entrée de la cité. Salajin ouvre la marche vers sa ville, enfin il la retrouve après tant de temps passé, sous les regards pénétrants des idoles à figures animales qui semblent observer les deux visiteurs.

La grande herse, puis le couloir étroit d'une arche ont été prévus pour bloquer, restreindre le nombre d’ennemis. Salajin explique tout à Acrae, non sans une certaine fierté.

- Là c'est que l'enceinte extérieure, tu vois l'couloir là ? La cité elle est derrière !

Sans plus attendre, il s'engage dans le long couloir orné de motifs et d'inscriptions, ses pas trahissent son impatience, accélérant pour enfin déboucher de l'autre côté. Il prend une grande inspiration avant de se retourner vers Acrae.

- Bienvenue à Zul'Gurub, joyau des trolls des jungles.

D'un geste de la main il montre le panorama s'offrant sur la ville construite autour d'un lac central. La ville semble s'insérer dans l'espace offert par la jungle sans la supplanter. Les habitations cohabitent avec les arbres millénaires, les temples avec les cascades indomptées. Les huttes et murailles semblent jouer à cache-cache entre l'épaisse végétation tropicale, le tout ouvert sur le ciel, intégré à l'environnement. Des masques tiki et fétiches colorés ornent par endroit les arbres, habitats et sculptures. Nature et traditions trolles intrinsèquement mêlées.

La jeune trollesse n'en revient pas :

- C'est... c'est tellement grand ! On pourrait loger dix tribus Sombrelance ici !
- Plus même ! Et encore ça c'était que la capitale mais toute la jungle avait des p'tits villages autour en plus !


De ce côté de la muraille, comme de l'autre, la jungle semble pulluler d'animaux qui font leur vie et sont leur seule compagnie. Salajin s'approche d'un des gongs de l'entrée.

- Là normalement il y avait des trolls pour accueillirent et annoncer les arrivants.

Le troll contemple la solitude du vieil instrument dont le métal à quelque peu rouillé. Maintenant, plus personne n'est là pour savoir que des trolls sont de retour entre les murs. Le gurubashi lève l'une de ses lances et donne un coup bref du pommeau contre le disque, qui résonne en faisant vibrer l'air et le cœur de la ville, répandant le signal.

- L'retour des guerriers.


Se dirigeant vers le cœur de la ville, Salajin ouvre la marche, retrouvant ses racines. Les deux trolls traversent les passerelles en bois suspendues au dessus des chutes d'eau prudemment et déambulent dans le dédale des murs. Bien que les lieux n'aient pas changé depuis son départ, l'ambiance est néanmoins différente. Aucun brasero ou torche ne brûle, les huttes abandonnées aux intempéries sont parfois affaissées, la flore envahissante de lianes, mousses et autres lierres rampants recouvre maintenant les murs et les rues auparavant pavés. Salajin guide la trollesse en lui narrant la vie quotidienne de Zul'Gurub. C'est en passant non loin temple d'Hethiss que tout bascula.

Crak !

Tandis qu'ils marchent sur le chemin empli de végétation, son pied vient de se poser sur quelque de cassant. Le guerrier se fige en craignant un piège laissé sur place.

- Stop Acrae ! N'avance plus ! Reste en arrière !

A quelques mètres derrière lui, la trollesse s'immobilise. Un piège ? Elle observe les murs alentours. Y a-t-il caché dans la pierre des centaines de fléchettes empoisonnées prêtes à voler vers Salajin ? La bouche de cette gravure va-t-elle cracher une gerbe de flammes ?

Lentement, très progressivement, le troll se penche afin d'examiner ce qui se trouve sous son pied. Dégageant les herbes folles il aperçoit l'éclat ivoirien d'un os, délavé, sali par la terre. En regardant mieux à côté, Salajin discerne des lambeaux de tissus colorés sous des ossements blanchis, colifichets et un crâne orné de deux défenses à moitié enseveli. Il vient de fracturer l'humérus d'un des siens.

Son sang ne fait qu'un tour alors qu'il commence à prendre conscience de ce qu'il y a sous la végétation qui a poussé… Des Gurubashi, tombés et morts. Ici, là, et là-bas et encore là... Les vestiges du combat qu'il avait voulu mettre de côté dans son esprit lui sautent maintenant à la gorge. Ses mains se resserrent autour des hampes de ses lances, jusqu'à en faire pâlir ses articulations, tandis qu'une rage sourde gronde en lui. Tentant de se maitriser, il parvient à articuler d'un voix grave, sans se retourner, dos à la trollesse :  

- Acrae… va falloir faire attention où l'on marche maintenant.

Pétrifiée. La jeune trolle n'ose prononcer un seul mot. Elle n'a jamais vu Salajin comme ça. Il semble trembler de colère, prêt à laisser exploser la folie furieuse propre au sang du peuple troll. Même lors de leur rencontre, même lors de la confrontation avec le gobelin, même face aux insultes de Kil'Karil... jamais elle ne l'avait encore vu comme ça.


#######


La terre retombe lourdement, seul bruit dans les environs. Les pelletés s’enchaînent pour remplir la fosse, aux côtés de laquelle deux autres monticules de terre sont fraîchement rebouchés. Au fur et à mesure disparaissent les vêtements, armes, ossements.

Derrière son masque, il peut laisser libre court à sa rage et sa douleur sans que ce soit trop visible. Il savait que revenir ici serait aussi exaltant que douloureux, il savait que Zul'gurub serait une cité abandonnée mais il avait voulu mettre de côté que Zul'Gurub serait surtout une cité morte avec personne pour se préoccuper des cadavres. Ils sont entrain d’enterrer trois corps… Faudra-t-il faire tout les autres ?
Si ce n'est pas eux, qui le fera dans le respect des rites ?
Pourquoi les Sombrelances n'ont rien fait pour ça ? Laisser les corps ainsi exposés…
Ont-ils juste pris les corps des leurs et laissé les autres ?
Le sang de trois animaux macule chacune des tombes, les masques tiki ont été posés, les âmes de ces trois Gurubashi peuvent reposer en paix maintenant.

Acrae est non loin de lui, la joie et l'enthousiasme qui l'animait a été refroidi par la découverte d'un tombeau géant à ciel ouvert. Il lui avait parlé d'une ville immense, impressionnante et riche, loin du petit village de Durotar qu'elle a pu connaître.
A la place, chaque lieu où se porte le regard de Salajin, il ne voit que des traces de lutte et de mort. Les hautes enceintes, les tours, les maisons et temples...
Pourtant c'est Zul'Gurub, morte et abandonnée certes, mais c'est sa ville !

Son poing se serre, son regard derrière le masque se fait plus affirmé.
Il y a un Gurubashi de retour, elle n'est plus abandonnée !
Assis sur ses talons, les deux lances posées à côté de lui, il laisse la nuit s'écouler, guettant l'arrivée du jour, installé sur les hauteur du bâtiment où ils campent. Cette nuit de veille, il la dédie à tous les morts qui sont là, bientôt ils pourront retrouver Bwonsamdi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Espoirs et rancoeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Circuit Cycliste Sarthe - Pays de la Loire du 5 au 8 avril (T4)
» THPC [Saison 49] : Meilleur gardien espoir
» cote des espoirs a jour
» liste officiel des espoirs de 95
» Le pas à pas (Solution en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: