Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une voix dans les ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Une voix dans les ténèbres   Lun 14 Déc 2015 - 13:44


La détermination d'aller jusqu'à mourir pour l'objectif qu'elle s'est fixée.

La peur terrifiante face à la foule des esprits qui l'engloutissent.

La griffe spectrale qui s'abat.

Son corps inconscient allongé à quelques mètres sous elle tandis qu'elle flotte et voit Hakkar plus réel que jamais.

Ses haches bloquent et dévient une première attaque fulgurante.

Le froid et le vide.

La fin.

Une voix dans les ténèbres.

Une onde rougeoyante qui l'appelle.



Le sommeil troublé de rêves agités, Acrae se crispe, se retourne et se réveille au milieu de la jungle. Il fait encore nuit, ses yeux distinguent quelques étoiles perdues au milieu des épais feuillages au dessus d'elle. Sifflements, craquements, bruissements dans les buissons environnants, les animaux vaquent à leurs occupations.

Cela fait plusieurs jours maintenant qu'ils sont sortis de Zul'Gurub, et bien qu'elle n'ait aucune blessure physique, il reste des séquelles psychiques. Elle dort beaucoup. Le jour et la nuit. Mais ce sommeil peine à être réparateur, son esprit a été blessé, lacéré.

Elle n'a aucun souvenir de leur fuite. Salajin lui a raconté. Il dit qu'il n'a jamais vu ça. Il dit qu'Acrae a réussi à survivre au courroux du dieu sanglant, là où même Jin'do il a pas fait long feu. Quand il lui dit tout ça, la trollesse sent qu'elle a gagné de l'estime dans le cœur du Gurubashi, qu'il lui reconnait une certaine forme de force. Et ça lui fait plaisir. Mais elle sait que c'est pas d'elle que provient la force qui lui a permis de survivre. Elle était pas seule là-haut au sommet du temple.

Salajin a évoqué la présence de la Reine-venin, Shadra. Acrae avait eu une vision de la tisseuse du destin dans la grotte aux esprits. Elle espérait lui avoir fait honneur en préparant patiemment la toile de son piège avant de tendre l'embuscade à l'Ecorcheur. Cela expliquait peut-être que le loa araignée intervienne.

Pourtant il y avait un autre esprit. Il avait une voix aux accents trolls chantants. Une voix de femme réconfortante, qui l'avait encouragé, dicté de ne rien lâcher. Elle ne l'avait pas vu clairement, mais dans ses rêves, elle revoyait la forme rouge indistincte se pencher vers elle.

Qui es-tu, esprit ?

Fermant les yeux, la trollesse tente de chasser ses pensées. De faire le vide dans son esprit tourmenté. Juste un instant de paix. Le calme de la jungle qui vit autour d'elle. Un autre rêve.

« Le lâche pas. Et surtout rappelle lui à cet idiot, que c'était une pêche aux crocilisques qu'on avait dit, pas une pêche aux murlocs. »

Acrae ouvre les yeux. Encore un sommeil tronqué. Les étoiles sont chassées du ciel par une imperceptible coloration rosée qui se fraye un chemin dans le bleu nuit profond.

Qui es-tu, esprit ? Qui es-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.wowjdr.com
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: Re: Une voix dans les ténèbres   Mar 15 Déc 2015 - 12:08

Acrae se crispe, se retourne et se réveille au milieu de la jungle. Il fait encore nuit, les sifflements, craquements, bruissements dans les buissons environnants témoignent que les animaux vaquent à leurs occupations. Finalement elle parvient à se rendormir, pour un temps du moins. Salajin a juste ouvert un œil, le temps de s'assurer qu'Acrae aille bien avant de replonger dans le sommeil.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Quelques jours plutôt

Il veille près du feu, le tambour et la tablette sont soigneusement empaquetés. Vivant mais n'arrivant pas à se débarrasser du doute quant à ses choix. Certes, si Shadra a envoyé ses filles pour le guider hors de Zul'Gurub, c'est qu'il doit avoir mis la main dessus mais cette interrogation demeure : l'un de ces deux objets en apparence banals est-il le "Cœur de Zul'Gurub" ?

Acrae est plongée dans un lourd sommeil, l’Écorcheur ne lui a pas laissé de marque physique mais il l'a attaquée dans le monde des esprits, comme il l'avait fait pour se venger de Jin'Do. Elle va avoir besoin de repos pour que son esprit se soigne. Si ca se soigne…

- Faut aller pécher !

Il sursaute ! Plongé dans ces pensées il n'a pas entendu Acrae se lever et venir vers lui silencieusement. L'air hagard, il regarde la trollesse.

- Hein ? T'sais qu'on est en pleine nuit là ?!
- Faut pécher le crocilisque Sala' ! Pas le murloc !
- Ouai, ouai, pécher le croci', pas l'murloc. C'est bien compris. Pas b'soin d'te réveiller pour ça. On ira d'main.


Il ramène Acrae à sa couche, elle a l'air aussi perdue que lui, mais son regard est insistant, comme pour s'assurer qu'il tienne cette promesse.

- L'esprit rouge, il apparait tout l'temps dans mes rêves. Il tient vraiment à ce qu'on aille pêcher l'crocilisque à la rivière.
- L'esprit rouge ?
- Ouai, j'crois qu'c'est très important. Il FAUT l'faire.
- T'inquiete, r'pose toi et d'main on en r'parle.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 


Plusieurs jours, le temps qu'Acrae reprenne assez de forces pour descendre jusqu'à la rivière qui serpente dans la jungle, où se regroupent de nombreux crocilisques. Plusieurs jours pendant lesquels son repos fut régulièrement troublé par ce fameux esprit rouge sans qu'elle arrive a comprendre l'objectif de ce message, ni qui était ce fameux esprit de ses songes. Au moins, elle ne semble pas perdre pied, elle a encore toute sa tête, ce qui est plutôt une bonne chose du point vue de Salajin.

La rivière s’écoule tranquillement, les deux trolls sont postés non loin à guetter du regard les crocilisques.

- C'quoi l'plan ?
- Ba, tu en attire un à distance, tu l'ramène ici… et TCHAK !!! J'le coupe ! Facile.


Acrae le regarde, dubitative mais motivée. Le gurubashi hoche la tête, sûr de lui, et lui montre du doigt une forme tapie sur la rive en face. Bien que son cuir soit de couleur sable, offrant un camouflage parfait dans la boue qui borde le cours d'eau, un immense reptile à six pattes de plusieurs mètres de long, a rapidement été vu par le troll habitué à ces créatures.

La flèche d'Acrae part en sifflant droit vers la cible et se plante dans le cuir de l'imposant saurien. Celui-ci sursaute sous l'attaque, ouvrant grand la gueule comme pour se défendre d'une créature, et dans de brusques mouvements se jette à l'eau.

- Voilà. A ton tour !

Salajin reste près de la berge, les deux lames dégainées, prêt à frapper à la moindre ondulation de l'eau boueuse opaque. Pourtant ce n'est pas de la rivière que vient un mouvement qui attire son attention. Du coin de l'œil il devine sur la petite colline en face d'eux, une forme humanoïde élancée en partie dissimulée dans des fougères. A peine a-t-il le temps de prévenir la chasseuse, que l'imposant saurien émerge hors de l'eau; gueule béante en avant prête à se refermer sur eux.

D'un même mouvement il plante ses lames dans le corps qui glisse juste à côté de lui, sans pour autant le tuer sur le coup. Enragé, l'animal porte un vif mouvement de sa queue de 2 mètres, qui balaye Acrae et l'envoie au tapis, puis tente de retourner dans la sécurité de l'eau, là où il aura l'avantage. Retraite fatale qui permet au troll, bien décidé à ne pas le laisser s'échapper de bondir sur lui et lui porter le coup mortel.

- Tss ! Jamais tourner l'dos à un troll.
- Un coriace !
- Un gros oui ! T'as vu sa taille ! 'vec ça on va pouvoir s'régaler !
- Ca ouai ! Y a même trop pour deux trolls seuls.


Il se penche vers l'animal, utilisant une petite dague afin de couper les chairs, pour prélever les organes les plus nobles.

- Ca ira pour les loas ça


Il regarde Acrae, qui étrangement à l'air distante, une larme coulant le long de son visage.

- T'es blessée ? J'pensais qu't'étais plus résistante qu'ça.

Alors qu'il s'approche d'elle afin de voir ce qui ne va pas, elle le regarde fixement. Un mélange étrange dans ce regard sur lequel il ne peut presque pas poser de mots. De la fierté, de l'amusement, de la tristesse, du réconfort, de la détermination. Durant un instant, il a l'impression de voir ou d'imaginer Jil à la place d'Acrae, avant que celle-ci, surprise et gênée, n'essuie précipitamment les larmes, en balbutiant.

- Idiot Sala', c'pas moi qui pleure. J'crois que l'esprit rouge… il est content d'cette chasse. J'sais pas l'expliquer, j'sens une profonde reconnaissance. L'esprit est satisfait d'ça.

Le guerrier pose le bout des doigts couverts de sang de crocilisque sur la joue de la trollesse. La sensation a été fugace, il est presque sûr d'avoir rêvé, mais au moins il sait maintenant d’où vient cet esprit rouge. Il sourit, car maintenant il sait qu'elle a pu trouver le repos, qu'il a pu tenir sa promesse envers elle.

- Et moi j'ai d'viner qui c'était. Jil était là pour savourer cette chasse 'vec nous c'soir. On lui laiss'ra une part du repas, d'acc ? Et... s'tu la r'vois dans tes rêves… dis-lui au r'voir d'ma part.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une voix dans les ténèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Descent, Voyage dans les Ténèbres
» Dans les ténèbres d'un Lointain Futur...Il n'y a que la Guerre...
» DESCENT - A Journey in the Dark (un voyage dans les ténèbres, quoi)
» Dans les ténèbres d'un lointain futur, il n'y a que la guerre
» Descent 2 - Voyage dans les Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: