Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anecdote autour du feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: Anecdote autour du feu   Mer 23 Déc 2015 - 14:23

Le feu crépite, l'eau bouillonne dans la marmite où mijotent des légumes et de la viande. L'oeil attentif, concentré tel un chasseur, il attend le bon moment pour rajouter les derniers ingrédients à sa préparation. Les recettes de crocilisque ça peut être copié honteusement, même par des peaux pâles, mais il n'y a que eux, les trolls, pour en tirer la quintessence du goût ! Le fumet est là, les légumes de la jungle sont presque prêts !

- Un visage ?
- Ouai… Mais pas entier.


Acrae est entrain de regarder la tablette qu'il a ramené de Zul'Gurub, pendant qu'il cuisine. Le tambour lui, est resté soigneusement emballé afin de le protéger de l'humidité ambiante de la jungle. Il n'est toujours pas sur duquel est le Coeur mais il ne baisse pas les bras, de plus le tambour à un son agréable, alors pourquoi ne pas en profiter de temps en temps ? Si personne ne fait vibrer l'instrument, il va dépérir.

- Un bout de visage. J'sais pas qui c'est, ni d’où ça vient. J'vois bien qu'ça été pris d'une fresque plus grande, mais d'quel temple ou bâtiment ça…

Il termine de remuer le contenu de la marmite, puis la hisse un peu plus haut afin de diminuer la chaleur. Humant une nouvelle fois l'odeur, il hoche la tête, satisfait.

- C'prêt ! Et t'vas régaler ! D'la vrai cuisine d'la jungle ça ! Digne du roi Bangalash !
- De qui ?
- J'te sers et j'te raconte ça.


Le Roi Bangalash

- L'grand prêtre Thekal, il nous a raconté son histoire. Parmi les tigres de la jungle, certains y sont remarqué plus particulièrement par les loas, et pour Bangalash, Shirvallah l'a bien remarqué. Alors qu'il était plus tout jeune, le Grand Prêtre Thekal marchait déjà sur le ch'min qui le conduirait à d'vnir la voix de Shirvallah. Arpentant la jungle sur son territoire tel un tigre, il savait d'jà s'battre comme eux !


Salajin s'interrompt le temps d'aller récupérer le tambour, l’occasion est belle. Il parle de Shirvallah et du grand prêtre Thekal, un peu d'accompagnement musical s'impose.

- Quand des villages plus éloigné ont commencé à parler d'un tigre spectral, il a tout d'suite voulu voir ça. Était-ce un bon signe ? L'signe qu'il y avait un malheur ? Qu'Shirvallah y voulait quelque chose ? Quoi qu'il en soit, il devait aller voir ça.
Dans les villages, les trolls ils lui parlèrent d'un énorme tigre, aussi blanc et pâle qu'la lune dans l'ciel tu vois ? Le grand spectre d'un tigre errant dans la jungle…

Acrae l'écoute attentivement et tant mieux, elle est toujours autant à l'écoute des histoires, d'une partie de son héritage. Ses doigts tapotent sur la toile tendue du tambour, marquant l'avancé du récit.

- Thekal il a donc avancé dans la jungle, et il s'est dit ça : tout spectre qu'il soit, c'est un tigre ! Il lui faut son terrain d'chasse, son territoire, ses habitudes. Alors il a cherché, il a rodé tel un tigre lui aussi afin de trouver le lieu qu'il fallait a un tel prédateur spectral. Il a commencé à trouver les limites de son terrain, des marques imposantes sur les arbres, les animaux moins nombreux.
Ça c'est un bon indicateur les animaux…
A son étonnement il se rendit compte que le territoire de ce spectre il était vaste, bien plus vaste que les autres tigres ! Pourquoi un tel spectre garderait ça ? Pourquoi refuser d'partir ?
Thekal était donc de plus en plus curieux et au vu des traces qu'il trouvait, de plus en plus intrigué. Les spectres ça laisse pas souvent des marques. Ça non…


Il s’arrête de parler le temps de prendre une gorgée, laissant flotter un petit silence avant de reprendre.

- Il repris sa traque, jusqu'à se rendre dans le cœur du territoire du spectre sans le trouver. Et enfin, une nuit là sur des hauteurs… Il vit deux yeux qui le regardent.

Ses mains donnent un coup sec sur le tambour. Il baisse légèrement la voix.

- Deux pupilles fendues le fixant dans les ombres de la jungle et de la nuit. Thekal, il cessa de bouger, regardant l'apparition. Lentement, majestueusement le spectre sorti de sa tanière. Son pelage était tel qu'on l'avait décrit. D'un blanc pur, avec des rayures noir, plus grand que la plupart des autres tigres, chaque pas en avant montrant les muscles puissants jouer sous la fourrure. Thekal avait en face de lui un véritable prédateur favorisé par Shirvallah.
Lentement, il se baissa, pliant les genoux afin de ne pas offenser le tigre, mais capable de réagir et bondir si besoin. Il voyait le tigre mais ne savait toujours pas pourquoi il faisait des siennes et quel était le signe ou l'augure qu'il représentait.


Salajin marque un nouveau silence, reprenant ensuite le récit.

«  Que veux tu ô roi des tigres ? » demanda-t-il « Je suis Thekal, prêtre de Shirvallah et je viens à toi ! »
Le tigre il s'approche et Thekal put se rendre compte que loin d'être un spectre, il était bien vivant ! Tous deux se regardèrent et se jaugèrent avant que le tigre parte dans la jungle, attendant le prêtre.
Il le mena vers un camp nouvellement battit en frontière de Strangleronce, qui se remplissait d'humains et autres créatures pâles plus petites. Alors Thekal il comprit.
« Ils empiètent sur ton terrain, tuent tes enfants… Moi Thekal des Gurubashis je leur ferais connaître ta colère, la colère des trolls et celle de Shirvallah ! »


Salajin marque la fin de la phrase par un rythme plus rapide sur le tambour.

- Voilà comment le roi Bangalash et Thekal se sont rencontrés et ont combattu. Rapidement le tigre blanc devint une source de peur parmi les peaux pâles et les Gurubashis ont pu se défendre contre les incursions d'humains et d'nains planqués dans la jungle. Et si maintenant on n'voit plus l'roi des tigres, ses fils j'espère qu'ils sont toujours là ! Si on a de la chance peut-être qu'on les verra !
Bangalash il a continué longtemps d'être l'grand roi des tigre ici et des offrandes lui furent souvent préparées par les trolls. Celle-ci lui aurait sûrement plu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Anecdote autour du feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder
» Alex kidd in anecdote world
» Les métiers autour de l'écriture...
» [CF] Discussions autour du CF 2010 des JCE à Poitiers, le 25-26 Juin
» Scénario : bataille autour du feu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: