Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Sangrécailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salajin

avatar

Rôle : Guerrier

MessageSujet: Les Sangrécailles   Mar 19 Jan 2016 - 11:08


Il ouvre les yeux, péniblement. La tête lourde, encore groggy par … par quoi d'ailleurs ?
La veille au soir il mangeait un bon crocilisque fièrement chassé, tout en racontant une anecdote à Acrae à propos de Thekal, il avait enfin pu honorer la mémoire de Jil comme il se doit et se sentait libéré d'un terrible poids. Et là, il se retrouve attaché à un mur par des chaînes. Courbaturé, le dos en compote et sans arme bien évidement, un réveil qui n'augure rien de bon. A côté de lui il entend d'autres chaînes qui s'agitent et Acrae qui grogne en se découvrant ainsi prisonnière, au milieu de ruines trolles servant de village.

Tous deux commencent à reprendre leurs esprits et aperçoivent des silhouettes trolles qui s'approchent. Salajin comprend immédiatement à qui ils ont à faire en voyant que tous arborent une chevelure rouge vif.

Les Scalps-rouges... Y nous veulent quoi eux ? On était pas sur leur territoire !

- Hey ! Qu'est-ce-qu'on fait ici ? Pourquoi les Scalps-rouges y sont venus nous chercher hein ?!
- C'est pas toi qui poses les questions ! La Grande Prêtresse Anja veut vous voir et c'est elle qui va les poser. Mieux vaut pour vous qu'vos réponses soient pas des mensonges.


Salajin et Acrae, toujours entravés par les chaînes, sont guidés et forcés de se mettre à genou devant une trollesse qui, bizarrement pour une Scalp-rouge a une chevelure bleutée.

- Je suis Anja, Grande Prêtresse et voix de Mahamba, l'esprit des rivières, la grande prédatrice des eaux.

Si ce nom est inconnu d'Acrae, lui comprend aussitôt. Mahamba est un loa mineur, moins important que Shirvallah par exemple, mais tout de même reconnu et vénéré par les trolls des jungles : c'est un loa crocilisque. Après qu'elle leur ait demandé leurs noms, la prêtresse enchaîne.

- Mahamba m'a donné une vision. La rivière teintée de rouge par le sang d'un de ses enfants ! Je pouvais m'attendre à un tel massacre de la part des gobelins plus haut, j'aurais pas cru qu'ça pouvait être deux trolls...

- Grande parle-loa, si nous avons effectivement abattu un des fils de Mahamba, ça on l'a fait dans le respect dû aux esprits. Notre force a été éprouvée sans tricherie à celle de ce puissant crocilisque et nous l'avons remporté. Nous avons honoré cette chasse auprès des loas et des esprits. Les plus beaux morceaux ils sont allés pour les loas comme il se doit ! On dit vrai, on a pas voulu faire couler le sang inutilement...


La parle-loa le regarde intensément, c'est à peine si elle a jeté un œil sur Acrae. Ses yeux opalins sont harmonie avec la cascade de cheveux bleus qui encadrent son visage.

- Je vois en toi que tu parle vrai. Alors, peut être que Mahamba m'a envoyé cette vision pour qu'on vous trouve. Pour cette rencontre.
- Dans ce cas, on pourrait peut-être se relever et se débarrasser des chaînes, afin d'parler plus facilement ?


La grande prêtresse l'examine à nouveau longuement, avant de finalement concéder en partie la demande.

- Salajin il pourra se relever et sera détaché. Mais je dois protéger ma tribu, alors celle qui l'accompagne devra rester attachée à l'écart, ainsi nous aurons tous deux quelque chose à perdre de trahir l'autre. Mais qu'on lui donne à manger et à boire, telle est ma volonté.

Mieux que de rester tout deux attachés et à genoux, Salajin adresse un petit signe de tête à Acrae, encourageant. Aussitôt quelques trolls aux crinières rouges flamboyantes s'avancent pour appliquer les ordres à la lettre. D'un geste de la main, la prêtresse congédie ses autres protecteurs et la tribu reprend ses activités. Salajin est laissé seul en tête à tête avec Anja.

- Maintenant Salajin, il va me dire ce qu'il se passe. Les deux armes de Salajin, Anja elle connait bien. Elles viennent de Zul'Gurub. Salajin vient de là-bas aussi, hein ?

Surpris, il ne peut qu'acquiescer. Mentir à une parle-loa ne serait pas très sage, ni très avisé. Il raconte la récente excursion que Acrae et lui ont mené à l'intérieur de Zul'Gurub, et prévient la prêtresse du danger encore présent dans la ville. L’Écorcheur y est toujours, son emprise sur les morts et sa colère d'autant plus fortes. Sachant que la parle-loa a en sa possession leurs affaires et leur armes, Salajin choisit de dire toute la vérité et ajoute qu'ils ont pu s'échapper avec le Coeur de la cité. Appréciant visiblement la franchise directe et sans hésitation du troll, Anja lui apprend qu'elle-même est un survivante de Zul'Gurub, qu'elle a pu fuir à temps grâce à une vision de Mahamba la menant jusqu'ici. Cet avertissement du loa lui permit également de rallier d'anciens trolls Scalps-rouges désespérés et sans guide spirituel qui, devant les pouvoirs et les prémonitions accordés à la Prêtresse par le loa crocilisque, s'allièrent à elle en lui jurant allégeance, et formèrent une nouvelle petite tribu, les Sangrécailles.

- Grande prêtresse, pouvez vous au moins me dire ce qu'est le Coeur ?
- Je ne sais pas tout dessus. Protéger le Cœur, c'était la charge des plus Grands Prêtres dévoués aux loas majeurs de Zul'Gurub. Moi je n'étais alors qu'une prêtresse d'un loa inférieur. Mais j'sais que le Coeur que Salajin il a récupéré fait partie d'un tout, d'un ensemble qui a été brisé, fracturé en plusieurs morceaux.
- Comme une tablette ?
- Oui une tablette très vieille, gardant un message important du passé des trolls, dans des temps anciens, quand l'avenir des trolls il était uni. Les tribus très anciennes, elles ont protégé les morceaux brisés. Les Amanis, ils doivent avoir un fragment. Tout comme les Zandalaris. Peut-être même, eux ils en ont récolté et conservé plusieurs morceaux, vu qu'ils étaient les gardiens de l'histoire, avant... A Zul'Gurub, le secret (ou la prophétie comment savoir ?) de la tablette d'origine, seuls les Grands Prêtres ils le savaient et le gardaient jalousement. Maintenant son message, il a été perdu avec leur mort.


Le troll hoche la tête, soudainement intéressé. Voilà pourquoi il n'arrivait pas à trouver ce qu'était le Coeur ! Il voyait un objet, quelque chose qui aurait forcement dû avoir un lien avec Zul'Gurub, mais il n'aurait pas imaginer que cela soit plus vaste ! Voilà pourquoi les loas tenaient à ce point à sauver ce fragment. Pas seulement pour sauver la cité, mais bel et bien pour sauver l'héritage des trolls. Oui, il a encore des progrès à faire pour ne pas penser uniquement à sa tribu.

- Salajin et Acrae peuvent se reposer, manger. Ils sont mes invités au sein des Sangrécailles. On pourra ensuite leur trouver à chacun un endroit où dormir le temps qu'ils trouvent leur place dans la tribu.
- Grande prêtresse, ce ne sera pas possible. Les loas, ils m'ont montré un chemin, une tâche importante à accomplir pour le futur des trolls. Et moi Salajin, j'dois le suivre. Vous l'avenir, vous l'avez déjà mis en marche, en rassemblant des trolls des jungles... Et j'suis content de voir que je suis pas le dernier Gurubashi sur Azeroth.


Elle pose à nouveau son intense regard aux reflets oscillant entre vert et bleu, avec peut-être un peu de tristesse

- Salajin, il reviendra?
- Bien sur Grande Prêtresse ! Quel troll pourrait se passer de sa jungle natale ?
- Dans ce cas qu'il se dépêche. La tribu, et moi, on l'attendra. Le Cœur il peut rester ici en sécurité, jusqu'au retour de Salajin, pour que dans son voyage guidé par les loas, il le perde pas. Ca sera comme une promesse que Salajin fait à Anja de revenir vers elle.


Anja lui adresse un petit sourire, le premier brisant son visage jusque là imperturbable de grand prêtresse digne. Il a bien compris le message qu'elle lui passe.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Acrae, enfin libre et râleuse, mange avec Salajin qui finit de lui résumer ce qu'il a appris.
La tablette récupérée fait donc partie d'un tout, une gravure plus imposante, que se sont partagées les différentes grandes tribus trolles il y a très longtemps. Gurubashi et Amani, Zandalari, et peut être d'autre. Ca tombe bien, il voulait y aller.

Installés autour du feu de camp où la tribu partage la nourriture dans une ambiance chaleureuse entretenue par le rythme des tambours et des chants. Parlant à leur voisin, beaucoup de Sangrécailles lancent des regards en direction des deux étrangers. Si certains désapprouvent la décision de la Grand Prêtresse, aucun ne la conteste. La parle-loa, installée au bout, à la place d'honneur, tourne elle aussi souvent les yeux, mais plus particulièrement dans la direction de Salajin.

Acrae reprend à voix basse, avec agacement.

- Et tu préfères laisser le Coeur ici ?
- Il sera en sécurité, caché ici. Les Sombrelances sont forts, et ton papi il s'en occuperait, mais il sait pas ce que c'est, le danger que ça peut représenter. Anja elle sait à quoi s'attendre.
- Alors tu lui fais confiance ? Comme ça ? On la connait pas ! Peut-être qu'elle ment ? Peut-être qu'elle veut le Cœur pour elle toute seule ?
- C'est une Gurubashi et une Parle-loa. Je sens qu'elle dit vrai. Et qu'elle le pense quand elle dit qu'elle le gardera jusqu'à notre retour. Je sens qu'on peut lui donner la confiance.


Cette réponse semble exaspérer d'autant plus la jeune trollesse.

- T'as peut être raison… Mais on la connaît pas vraiment.
- Toi non plus tu me connaissais pas vraiment, pourtant tu m'as donné de l'aide quand j'en avais b'soin. Qu'est-ce qui est différent ici ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Sangrécailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment peindre les salamandres ?
» Sort Ecaille d'Acier
» Test de gamme de couleur pour sang-froid
» Avant d'atteindre le rang 50 : Armure Lagiacrus + ?
» Se remettre aux Warhammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: